9 trucs pour des photos d'automne magnifiques

Astuces

 

J'aime beaucoup la photographie d'automne... quoi de plus beau que des feuilles dorées posées sur une herbe verte luxuriante ou ondulant dans un ciel bleu profond ? Malheureusement, capturer les couleurs d'automne peut parfois être assez délicat. Pour obtenir les meilleures photos, vous devez choisir avec soin votre matériel, votre éclairage et vos réglages. Et si vous êtes débutant, tout cela peut devenir assez compliqué.

Mais n'ayez crainte ! Dans cet article, je partage mes meilleurs conseils pour des photos d'automne époustouflantes. J'explique en autre, comment :

  • utiliser un simple filtre pour faire ressortir les belles couleurs d'automne.
  • ajuster votre balance des blancs pour obtenir de superbes images chaudes.
  • créer des photos étonnantes en recherchant la bonne lumière.
  • et bien plus encore !

Prêt à devenir un maître de la photographie d'automne ?
Alors allons-y ! 🙂

1. Utiliser un filtre polarisant pour renforcer les couleurs

Commençons par le commencement. Si vous voulez capturer des couleurs d'automne riches et vives, vous devez commencer par acheter un filtre polarisant. Les filtres polarisants se placent à l'avant de l'objectif et réduisent la lumière réfléchie. Les reflets sur les feuilles humides et/ou cireuses réduisent l'intensité des couleurs. En empêchant cette lumière indésirable d'atteindre le capteur de votre appareil photo, vos photos d'automne gagneront en saturation.


© Florent Letertre Photographe

Veillez toutefois à acheter un filtre de bonne qualité, un polarisant bon marché ne fera pas son travail efficacement et peut introduire des dominantes de couleur gênantes. Ne lésinez pas sur le prix et optez pour une option de bonne facture, comme le filtre polarisant circulaire proposé par Gobe.

Remarque : le diamètre du filtre polarisant doit correspondre au diamètre de la lentille de votre objectif. Choisissez l'objectif que vous prévoyez d'utiliser le plus souvent pendant l'automne, vérifiez son diamètre, puis achetez un filtre polarisant correspondant.

N'oubliez pas non plus que les filtres polarisants réduisent la quantité totale de lumière qui atteint le capteur de l'appareil photo. Pour compenser, votre appareil photo sera obligé de réduire la vitesse d'obturation, ce qui peut provoquer des tremblements et du flou de bougé. Pour éviter cela, je vous recommande de photographier avec un bon trépied !

2. Photographier pendant les Golden Hours

L'heure qui suit le lever du soleil et l'heure qui précède le coucher du soleil sont connues sous le nom de Golden Hours ou heures dorées. Si vous avez déjà passé du temps à observer la lumière du soir, vous savez pourquoi. Lorsque le soleil est bas dans le ciel, il projette une magnifique lumière dorée et douce sur la terre, une lumière qui est superbe lorsqu'elle illumine des sujets d'automne.

La lumière de l'heure dorée présente plusieurs avantages majeurs. Elle est douce, ce qui vous permet de prendre des photos avec beaucoup de détails. Et comme elle est chaude, vos images auront une superbe couleur dorée. Personnellement, je suis un grand fan de la façon dont le soleil accentue les couleurs rouge et or quand il est bas. Vous pouvez capturer des paysages d'automne à couper le souffle, des détails en gros plan, des portraits d'automne, et bien plus encore.

Si vous pouvez vous lever assez tôt, le matin peut être encore mieux que le soir. D'une part, il y a moins de monde, ce qui vous permet d'avoir des chemins forestiers pour vous tout seul. Et le matin, il y a généralement moins de vent, ce qui est idéal si vous voulez combiner les couleurs d'automne époustouflantes avec les reflets d'un étang.

3. Ne boudez pas les journées couvertes

Si vous recherchez des couleurs riches et chaudes, l'éclairage de l'heure dorée est idéal... Mais vous pouvez aussi capturer des images uniques par temps couvert. Les nuages agissent comme des diffuseurs géants, créant une lumière douce et uniforme qui fait ressortir les détails, ajoute une atmosphère particulière et sature même les couleurs.

Par exemple, les scènes de forêt d'automne sont étonnantes sous un éclairage couvert. Les petits détails tels que les feuilles mortes, les fleurs de septembre et les plantes fanées sont également superbes.

Un autre conseil : si le ciel est nuageux, assurez-vous de sortir pour prendre des photos en milieu de journée. À mesure que le soleil descend dans le ciel (derrière les nuages), la lumière disparaît progressivement. En fin d'après-midi, vous risquez d'avoir du mal à obtenir des images nettes à la main. Bien sûr, vous avez toujours la possibilité d'utiliser un trépied !

4. Cherchez les contrastes de couleurs

L'automne regorge de toutes sortes de magnifiques contrastes de couleurs : feuilles rouges sur fond vert (herbe), feuilles orange sur fond bleu (ciel), feuille jaune sur fond bordeaux (feuilles). Et si vous parvenez à intégrer ces nombreux contrastes dans vos images, vous obtiendrez des résultats à couper le souffle.

Vous voyez, le contraste des couleurs ajoute de la tridimensionnalité en créant une séparation nette entre le sujet et le fond. De plus, les couleurs contrastées sont tout simplement frappantes ! Si vous avez du mal à voir les contrastes de couleurs, pensez à imprimer et à emporter une roue des couleurs. Les couleurs opposées contrastent magnifiquement, bien que les couleurs voisines se mélangent également très bien.

Une fois que vous commencez à voir rapidement et régulièrement le contraste des couleurs, essayez d'expérimenter différents équilibres de couleurs. Vous pouvez inclure beaucoup de rouge et un peu de vert pour un look plus sobre - ou une quantité égale des deux pour un résultat intense.

5. Considérez la position du soleil

Certains photographes d'automne préfèrent éviter d'inclure le soleil dans le cadre. Pourquoi ? Parce que quand le soleil frappe le capteur de l'appareil photo, il peut créer un reflet d'objectif, ce qui délave quelque peu la scène et réduit l'impact des couleurs d'automne.

En revanche, en incorporant le soleil dans le cadre, vous pouvez créer d'intéressants effets d'étoile solaire qui mettent en valeur vos paysages et portraits d'automne au lieu de leur nuire. Pour cela, réduisez l'ouverture de votre diaphragme à f/8 (ou au-dessus) pour obtenir un bel effet d'étoile solaire.

Je vous encourage donc à expérimenter les deux méthodes. Passez un peu de temps à photographier à l'opposé du soleil afin de capturer de beaux sujets éclairés de face et de côté. Ensuite, faites demi-tour et photographiez face au soleil. Voyez si vous pouvez délibérément créer un reflet de lentille (ou flare).

6. Jouez avec la balance des blancs

Le réglage de la balance des blancs est le processus qui consiste à gérer les dominantes de couleur dans vos images. Certaines sources de lumière, comme un soleil bas, produisent une lumière très chaude et orangée, tandis que d'autres sources de lumière, comme le flash artificiel, produisent une lumière très froide et bleutée. Mais lorsque vous réglez la bonne balance des blancs, vous neutralisez ce résultat chaud ou froid en supprimant la dominante. Une neutralisation réussie fait ressortir les couleurs sous-jacentes et permet à la photo de représenter plus fidèlement son sujet.

En règle générale, il est bon de neutraliser les dominantes de couleur. Il peut donc être utile de travailler avec les préréglages de balance des blancs de votre appareil photo, voire de régler la balance des blancs à l'aide d'une charte de gris. Si vous prenez vos photos au format RAW, vous pouvez toujours ajuster la balance des blancs en post-traitement sans problème. Mais vous pouvez gagner du temps en la réglant dès le départ.

Notez également que vous n'avez pas toujours besoin d'utiliser la balance des blancs pour corriger la couleur de l'image. Vous pouvez en fait utiliser un réglage de balance des blancs chaud ou froid pour ajouter de l'ambiance à vos images d'automne. Par exemple, si vous voulez rehausser les rouges et les oranges, vous pouvez utiliser un préréglage de la balance des blancs à haute température pour réchauffer l'image !

7. Cherchez à représenter le chaos

Les scènes d'automne ont tendance à être assez chaotiques. Elles présentent souvent des branches ondulantes, des feuilles mortes, des arbustes colorés... et la liste est longue.

Et en photographie, le chaos est généralement une mauvaise chose. De nombreux photographes passent de longues minutes à travailler chaque scène afin de réduire le chaos. Après tout, le chaos distrait le spectateur et l'empêche de regarder le sujet principal, n'est-ce pas ?

Eh bien pas toujours ! Si vous pouvez embrasser le chaos, vous pouvez capturer des images uniques qui vont au-delà des photos d'automne standard. Essayez de composer soigneusement vos photos pour que tous les éléments s'assemblent comme un puzzle. Et voyez si vous pouvez intercaler différentes couleurs dans le cadre, quelques zones rouges ici, quelques zones vertes là.

Dans les photos de "chaos", l'objectif est de penser en termes de géométrie abstraite. Veillez à équilibrer soigneusement les différentes couleurs et textures de la scène. Et testez différentes ouvertures pour voir si les images sont bonnes en tant que photos à grande profondeur de champ ou en tant que clichés à faible profondeur de champ.

8. Mettez les couleurs de l'automne en évidence en post-traitement

La plupart des meilleurs effets de photos d'automne sont réalisés à la prise de vue, et vous ne devriez pas considérer les logiciels de post-traitement comme un moyen de "réparer" ou de "créer" des images étonnantes. Cependant, vous pouvez améliorer vos photos d'automne en faisant ressortir les couleurs, en renforçant la profondeur et en augmentant les détails. Cela ne nécessite pas non plus de connaissances particulières, vous pouvez gérer toutes vos retouches de photos d'automne dans un logiciel intuitif tel que Lightroom.

Je vous recommande d'ajuster d'abord l'exposition pour être sûr de capturer le niveau de détail que vous recherchez. Si vous remarquez des ombres ou des hautes lumières sans détail, utilisez les curseurs de tonalité. Ces curseurs sont ceux des hautes lumières, des ombres, des noirs et des blancs, et permettent de récupérer les données manquantes. Apportez ensuite quelques modifications au contraste. Ces modifications sont souvent agréables et donnent du punch, mais n'en faites pas trop. Un contraste trop important commencera à créer des effets irréalistes, ce qui n'est certainement pas ce que vous souhaitez.

Enfin, expérimentez avec différents curseurs d'intensité de couleur. Le curseur "saturation", par exemple, permet d'augmenter l'intensité globale des couleurs. Le curseur "vibrance", quant à lui, accentue les couleurs plus froides. Et si vous vous sentez particulièrement audacieux, vous pouvez même essayer de modifier certaines couleurs en utilisant le panneau TSL (Teinte/Saturation/Luminance) de Lightroom.

9. Sortez quand la météo est mauvaise

Je sais, je sais, les jours de mauvais temps vous donnent envie de rester à l'intérieur et de ne pas vous aventurer dehors avec votre appareil photo. Mais si vous vous lancez, vous verrez rapidement que les couleurs d'automne combinées à des après-midi brumeux, pluvieux ou même (si vous avez un peu de chance) enneigés, peuvent être vraiment incroyables.

Tout d'abord, le mauvais temps peut ajouter beaucoup d'atmosphère. La pluie est un excellent moyen d'ajouter une ambiance mélancolique, tandis que la neige peut créer des vibrations édifiantes ou un aspect plus triste et solitaire, selon la façon dont vous abordez et éditez vos photos. Et le brouillard est presque toujours superbe, bien que si vous voulez des images vraiment puissantes, essayez de combiner le brouillard avec la répétition. Par exemple des lignes d'arbres dans une forêt.

Vous devez cependant faire attention. Il est facile de se perdre dans un brouillard épais ou dans la neige, il faut donc toujours avoir un téléphone sur soi et dire à l'avance à quelqu'un où l'on va. Et comme le mauvais temps peut endommager votre appareil photo, n'oubliez pas d'emporter un imperméable avec vous. Je vous encourage également à emporter une deuxième housse qui s'enroule autour de votre sac photo et le garde au sec.

Derniers conseils pour la photographie d'automne

Maintenant que vous avez terminé cet article, vous êtes prêt à capturer de magnifiques images d'automne. Amusez-vous bien à photographier les couleurs de l'automne. Et assurez-vous de prendre des photos dès que vous le pouvez. Dans de nombreuses régions, le pic des scènes d'automne ne dure que quelques semaines. Et vous ne voulez pas les manquer !

Lequel de ces conseils comptez-vous essayer en premier ? Quel type de photographie d'automne envisagez-vous de créer ? Partagez vos idées dans les commentaires ci-dessous !

Pas le temps de lire l'article en entier ou envie de le relire ? Pensez à le télécharger en pdf pour le lire quand vous le souhaitez ou l'imprimer pour le relire à votre guise...

Vous êtes intéressé par d'autres articles de ce genre ? Cliquez sur les Tags pour voir des articles similaires :