Le Prisming, une technique originale pour des photos uniques

Apprendre


Si vous n'avez jamais entendu ce terme, vous vous demandez certainement de quoi il peut bien s'agir... eh bien ce terme anglophone vient tout simplement du mot prisme. Le Prisming est une technique photographique utilisée pour créer des effets plutôt originaux sur vos photos. Aussi appelé "Hurding" par certains utilisateurs à cause du nom du photographe Sam Hurd qui a développé et popularisé cette technique ces dernières années. Je vous en parlais dans cet article.

Qu'est-ce qu'un prisme

Un prisme est un morceau de verre de forme déterminée. Il est surtout utilisé comme élément optique. En photographie, le prisme plus connu est le pentaprisme qui compose le système de visée des appareils de type reflex. Il permet de renvoyer l'image vers le viseur à travers l'objectif comme le montre l'image ci-dessous. Chaque face réfléchi la lumière et donc l'image.


Exemple de pentaprisme

 



Position du pentaprisme dans l'appareil reflex

Celui que l'on utilise pour le prisming est en général de forme triangulaire. De par sa forme, cet objet peut renvoyer des éléments présents autour du photographe mais qui ne sont pas visibles simplement en regardant à travers l'objectif. Selon la façon dont on le dispose en face de l'objectif, il peut par exemple renvoyer l'image de ce qui se trouve au-dessus ou aux pieds du photographe.


Type de prisme utilisé pour la technique du prisming (celui que j'utilise)

Technique

L'utilisation du prisme crée des effets de distorsion de la lumière, de réflexion et de flare. Ces effets sont inattendus et souvent surprenants. Par ailleurs, la reproduction de ces effets étant très compliquée, les photos réalisées avec cette technique seront uniques. La base de la technique est assez simple à comprendre et à mettre en place. Mais c'est en l’utilisant et en pratiquant que vous trouverez vos repères et que vous pourrez composer vos images avec précision selon vos envies et votre créativité. Tout d'abord, pour voir l'effet sans que le prisme ne soit trop visible, optez pour des objectifs de longueur focale supérieure à 50mm. Un 30mm pourrait peut-être fonctionner, mais je n'ai pas testé. A voir donc. Veillez également à ne pas avoir de pare-soleil afin que le prisme soit au plus près de la lentille frontale. Ensuite, choisissez de le mettre horizontal ou vertical et sa position par rapport au sujet et à la scène. Vous n'avez plus ensuite qu'à bouger légèrement le prisme et regarder ce que vous obtenez. Une fois que le résultat vous plaît, déclenchez.


Une image vaut plus que des mots 🙂

Quelques photos

Voici quelques photos que j'ai réalisé avec cette technique ces 2-3 dernières années. Je vous mets les conditions de prises de vue pour que vous puissiez vous faire une idée plus claire.


Le prisme positionné horizontalement reflète le sol © Florent Letertre Photographe


Prisme mis verticalement sur la droite © Florent Letertre Photographe


Prisme à l'horizontale pour refléter la végétation au-dessus du modèle © Florent Letertre Photographe


Le prisme renvoie le reflet du plafond de la galerie © Florent Letertre Photographe


Mis verticalement sur la droite, le prisme reflète une partie du ciel En traversant le prisme la lumière crée un arc-en-ciel
© Florent Letertre Photographe


Sur le coin inférieur gauche, le prisme renvoie le feuillage au-dessus et les trous de lumière crée une résonance avec le chemisier du modèle
© Florent Letertre Photographe


Grâce au prisme cette photo donne l'impression d'une double exposition © Florent Letertre Photographe


Le reflet du bleu du ciel dans le bas de l'image donne l'impression de la présence d'eau, pour une ambiance rafraîchissante
© Florent Letertre Photographe


Le toit du bâtiment crée des lignes directrices et le bleu du ciel fait écho avec les graffitis sur les murs
© Florent Letertre Photographe


Une de mes préférées, le reflet des feuilles du sol crée une ambiance tout à fait particulière sur cette photo
© Florent Letertre Photographe

Attention cependant de ne pas abuser de cette technique ou de choisir les bonnes circonstances lorsque vous l'utilisez. Comme beaucoup de techniques spéciales en photographie, à force l'excès peut devenir lassant.

Variantes

Il est possible de créer des effets similaires avec d'autres accessoires. Ces autres solutions donneront des résultats mais pas nécessairement tout à fait les mêmes.

Le smartphone

Vous pouvez utiliser la vitre de votre Smartphone pour créer des effets proches de ceux obtenus avec le prisme. Cependant, avec un téléphone, vous serez limité aux reflets. Le prisme renvoie également tous les éléments visibles par diffraction comme vous avez pu le voir dans les exemples ci-dessus.

La lentille

Les lentilles circulaires sont une autre option intéressante. Pour ma part, celles que j'ai testées ne m'ont pas (encore) convaincu. Mais ce que j'ai pu voir ça et là sur internet ou sur certains sites me donne envie d'essayer de trouver une lentille qui fonctionne. Je cherche encore... 😁

Où se procurer un prisme

Il est possible d'en trouver assez facilement à différents endroits sur le net. J'ai acheté le miens sur Amazon (cliquez sur l'image ci-dessous). J'ai opté pour ce modèle que vous pouvez voir plus haut dans cet article. 15cm de long est pratique pour la prise en main tout en ayant encore de la longueur à mettre devant l'objectif. Toutes les photos que vous avez vu dans cet article on été faites avec ce prisme.


(cliquez ici pour vois tous les détails)

Et vous utilisez-vous des techniques pour personnaliser vos photos à la prise de vue ? Si oui, lesquelles ? Et que pensez-vous du prisming ? Dites-moi comment vous mettez tout ça en œuvre en commentaire ci-dessous.

Pas le temps de lire l'article en entier ou envie de le relire ? Pensez à le télécharger en pdf pour le lire quand vous le souhaitez ou l'imprimer pour le relire à votre guise...

Vous êtes intéressé par d'autres articles de ce genre ? Cliquez sur les Tags pour voir des articles similaires :